Warning: include_once(/homepages/10/d325205465/htdocs/wp-content/plugins/Akismet3/Akismet3.php) [function.include-once]: failed to open stream: Permission denied in /homepages/10/d325205465/htdocs/wp-settings.php on line 215

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/homepages/10/d325205465/htdocs/wp-content/plugins/Akismet3/Akismet3.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.2') in /homepages/10/d325205465/htdocs/wp-settings.php on line 215
Bilan du web mobile en 2010

Bilan du web mobile en 2010

En quelques années seulement, le web est devenu un support de communication mobile, qui ne se suffit plus de l'ordinateur de bureau. Il se loge maintenant dans le creux de notre main via les smartphones.

 

Impossible aujourd'hui pour une marque d'imaginer son identité numérique sans se poser la question du mobile. Certains optimisent leurs sites pour qu'ils s'affichent à l'identique sur les téléphones mobiles (absence de flash…), d'autres conçoivent des applications à télécharger sur l'AppStore ou l'Androïd Market.

 

Une autre solution consiste à créer une nouvelle version de son site Internet : un site mobile. Cette solution fut autrefois dominante lorsque l'AppStore n'était pas encore inventé, et que le WAP n'était que le seul canal d'accès au web mobile. Elle n'a toujours pas disparu aujourd'hui, la preuve avec le livre "Mobile Design for iPhone and iPad" publié par le très célébre site Smashing Magazine.

 

Le bilan du web mobile 2010

 

Cette étude, portant sur les 1000 sites les plus visités au monde (selon Google AdPlanner List) nous permet de faire le point sur les tendances des sites mobiles, les choix techniques prédominants et les bonnes pratiques dont les marques qui ne se sont toujours pas lancées dans l'aventure devraient s'inspirer.

 

Quelques morceaux choisis à retenir :

 

– La plupart des sites sont accessibles via un nom de domaine en "m." (53%).

 

– La majorité des sites disposant d'une version mobile redigirent automatiquement leurs internautes sur celui-ci (39%).

 

– 48% des sites mobiles sont accessibles via un ordinateur. (m.amazon.com déloge à la règle puisqu'il n'est disponible que depuis un terminal mobile).

 

– Sur les 1000 sites analysés, 67% proposent une application sur l'une des plate-formes mobiles.

 

– Le poids du site reste l'un des facteurs primordial, afin de supporter la navigation plus lente en 3G (64% des sites se chargent en moins de 10 secondes en wifi, 47% ont une taille inférieure à 100Kb).

 

L'étude est à lire en intégralité ici.